2017/07/22 02:32

Le canal

canal-ille-et-rance-001

.

.

J’ai la chance d’habiter près du canal d’Ille et Rance, bien que cela ne soit pas fortuit car c’est en grande partie ce qui m’a fait choisir cet endroit. L’autre raison étant la présence à moins de deux kilomètres de chez moi d’une forêt de près de 3000 Ha.

.

.

.

canal-ille-et-rance-003canal-ille-et-rance-002Le canal, avec ses chemins de halage et ses berges ombragées est un havre de paix et de fraîcheur pendant les chaudes journées d’été. J’aime m’y promener, que ce soit à pied ou à vélo et je ne me lasse pas d’en admirer les recoins plus ou moins cachés, les grands arbres remarquables dont certain doivent remonter à la construction sous Napoléon premier et les ouvrages d’art hydrauliques : écluses avec leurs porte busquées, vannes, déversoir, et palplanches rouillées découpées comme une dentelle grossière le long des berges.

.

.

Toute une faune vit dans cet espace est c’est toujours un petit plaisir exquis d’apercevoir ici un martin pêcheur zébrant l’air de ses reflets bleus métalliques ou là un héron cendré immobile au dessus de l’eau, guettant des petits poissons près de la rive.

.
.

Cet ouvrage, construit à des fins stratégiques, commerciales et militaires (pour pallier un éventuel blocus anglais sur la côte) s’avère près de 2 siècles après sa  construction, un lieu de plaisir, de détente et de beauté comme un long parc étiré sur près de 80 km.ecluse-du-frenay

Les commentaires sont fermés.