2017/09/26 20:16

Le cimetière de Quelmer

quelmer-004

quelmer-002

Dans une crique discrète les carcasses vermoulues affaissées sur leurs flancs laissent le flot envahir leurs coques ébréchées. Offerts à tous les vents et à la morsure du soleil ardant, leurs entrailles exposées abandonnent peu a peu leurs éléments.

quelmer-003

.

.

.

.

Monstres pathétiques et impuissants dans leur lente agonie, ces vieux travailleurs de la mer attendent impuissants la fin de leur tourment. Bientôt ne restera que le squelette décharné de leurs membrures tendues vers le ciel dans une ultime supplique.

quelmer-006

.

.

.

.

Ils semblent faibles ainsi penchés, gisants sur la vase. Pourtant ils ont su sortir victorieux de maints combats contre les vagues et le vent. Ils ont été la fierté de leurs marins qui leur ont confié leur vie. Mais les marins ont disparu et leur bateaux leur survivent un moment jusqu’au jour où, trop encombrants et inutiles, vient l’heure de la relégation. On les nomme “carcasses” et on les cache alors ici, dans cet endroit discret qu’on appelle Quelmer où ils ne gêneront plus personne dans leur tenue disloquée et impudique.  Pourtant je les trouve beaux car ils gardent malgré leur déchéance leur allure fière et noble, souvenir de ce qu’ils ont été.

quelmer-005

Les commentaires sont fermés.